Calendar Girl, Janvier d’Audrey Carlan

calendar-girl-tome-1-janvier-848488-264-432

Résumé :

Mia vit seule avec son père et sa petite sœur à Las Vegas. Elle veut devenir comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père boit et joue. Il emprunte 1 million de dollars, qu’il perd et ne peut rembourser. Le prêteur sur gages l’expédie dans le coma. Mia doit ainsi assumer la dette de son père sous peine que sa petite sœur et elle subissent le même sort. Un contrat mensuel de 100.000 dollars : elle deviendra escort girl.

Suivez les aventures de Mia chaque mois, découvrez avec elle une nouvelle ville, une nouvelle vie et un nouvel homme…

12 MOIS – 12 VILLES – 12 HOMMES

ATTENTION :

Si vous suivez le blog depuis quelque temps déjà, vous le savez, ou vous vous en doutez fortement : n’étant pas une grande fane de romance j’ai encore plus horreur de CE genre de romance qui est clairement de l’érotisme… On pourrait alors se demander pourquoi avoir lu une telle « chose ». Ma réponse sera simple et peut-être bidon, mais c’est à titre d’expérience ! N’en ayant jamais lu, j’avais besoin de matière pour me faire mon propre avis, besoin de preuves écrites pour pouvoir mieux critiquer le genre. J’ai été servi ! Il y a de quoi parler !

chien.gif

Je tiens tout de même à préciser, pour les personnes ayant aimé, que je fais aussi des choses contre mes convictions. J’écoute de nombreux raps qui ne sont pas toujours très flatteurs pour les femmes. J’essaye de changer d’habitudes, même si haa c’est paradoxale d’aimer quelque chose de « mal », pour être plus en accord avec moi même. Je ne jette de tomates à personne dans le présent. Je montre juste du doigt les mauvais passages du livre, les mauvais côtés et pourquoi il faudrait plus en prendre conscience. 

L’histoire :

Je ne vais pas vraiment me concentrer là-dessus : c’est juste une fille qui va entrer dans une agence d’escorting (que tient sa tante, qui l’encourage par la même occasion) afin de rembourser les dettes de son père. Pour ce faire elle passera les douze différents mois de l’année chez un homme (qui a les moyens) différent. Dans son contrat il est stipulé qu’elle n’est pas obligée de coucher avec l’homme en question, MAIS si elle le fait elle a une promotion. Que dire de plus ? Le « suspense » (dans la mesure du possible) fait de l’histoire un récit très prévisible et ennuyeux. Je préfère donc me consacrer sur tous les trucs à faire ressortir de ce livre.

Tous les clichés :

Attention la liste va être très longue.

–          NUMERO 0. Sa tante et sa meilleure amie l’encouragent à se lancer dans cette aventure et d’en profiter à fond. Elles conseillent à Mia de se décoincer et de profiter de sa jeunesse pour accéder à plein de richesses matérielles. Voilà. Continuons…

–          NUMERO 1. Une femme doit forcément être très grande et très fine (mais avec plein de formes) pour être belle (Wups erreur ! On dit bonne dans ce livre). C’est logique on est d’accord qu’une femme qui n’a pas les dimensions des mannequins Victoria Secret ne l’est pas ? #humour Honnêtement, au début du livre Mia se disait de taille grande mais avec des formes patati patata je me suis dit « chouette elle doit avoir les mêmes pseudos-abdos que moi !) La grosse blague. En fait elle a juste le gabarit « à la mode » ou « Instagramable » qui correspond aux idéaux féminins actuels. Tous les corps sont beaux, arrêtez de nous faire complexer.

« Tu mesures quoi – à peu près un mètre quatre-vingt-cinq ? Et tu pèses soixante-trois kilos ? »

–          NUMERO 2. Encore une fois des formes ce n’est pas uniquement avoir de la poitrine et des fesses. C’est super d’en avoir et de ne pas en avoir. Chacun est beau à sa manière. Cette phrase je l’ai trouvé hyper offensante.

« – Ça te plaît ? je demande en me déhanchant, consciente que ça accentue mes courbes. Car je sais que mes courbes lui plaisent. Il m’a dit des tonnes de fois qu’il était amoureux de mon corps. Il aime les femmes avec des formes – pas les brindilles avec un corps d’enfant. »

–          NUMERO 3. Les insultes sont très nombreuses. Je suis peut-être mal placée pour critiquer ce fait mais JAMAIS au GRAND JAMAIS je ne parlerai comme cela à une amie. C’est vulgaire, méchant et mal placée. A ne pas utiliser.  

Exemple 1 :

« – Salut ma salope ! Ça fait longtemps ! crie Ginelle d’une voix agacée. / – Salut ma pute, désolée de ne pas t’avoir appelée, mais je travaillais ».

Exemple 2 :

« J’éclate de rire. / – Pour voir ton cul de salope en bikini ? Beurk. / Je fais un bruit de régurgitation et je fais semblant de m’étouffer. / – Tu es tordue, tu sais. Je crois que je vais annuler ton statut de meilleure amie, crache-t-elle. / – Tu ne peux pas révoquer mon statut – je le suis et puis c’est tout. Comme les dix commandements, c’est comme ça. / – Tu viens de comparer notre amitié aux dix commandements ? Tu es sérieuse ? / – Euh… ouais ! / – Tu vas aller en enfer, déclare-t-elle. / – Si c’est le cas, tu auras intérêt à être là pour venir me chercher ! / Elle glousse et je souris en serrant fort mon téléphone. / – Bien sûr que je serai là. / – Je t’aime. / – Je t’aime aussi, salope. ». Que dire de plus ?

–          NUMERO 4. C’est triste comment les gens peuvent se servir du sexe pour obtenir ce qu’ils veulent. Je trouve ça vraiment très triste que les sentiments et les valeurs de certaines passent après ça. Je suis peut-être bloquée dans un rêve ou dans l’espoir d’une vraie romance… Pour moi ce livre est tout sauf ça…  

« Je suis sûr qu’il y a beaucoup de choses que tu peux faire, Chérie, mais j’ai besoin d’aider ma nana pour me sentir viril.  Et puis, tu es sympa de jouer le jeu. / … mon Dieu, cet homme est un sex-toy géant. Depuis cette conversation, ils baisent comme des lapins. Mon Dieu, c’est affreux. Je n’ai même pas encore quitté Wes que je salive devant la photo du prochain. Peut-être suis-je une salope, finalement. »

 Toutes les remarques :

–          Douze. C’est tout bête mais j’aurai trouvé comique qu’il y ait 12 chapitres dans une série de livres qui se décompose pour former les 12 mois de l’année. L’impact aurait été différent que celui de diviser la saga en 12 tomes mais ce genre de situation comique/mise en abîme m’aurait bien fait rire. (P.S. : je suis bon public)

–          Vulgaire. Je ne sais pas si je suis la seule qui ait été choqué par un certain type de vocabulaire, après c’est une romance érotique il ne faut pas trop lui en demander, mais les expressions « baiser » et « à poil » je trouve ça vraiment moche. Dans un moment qui se voudrait « sensuel » baiser ne s’utilise pas… On peut dire à la limite « faire l’amour », même crac-crac (coucou les Sims) c’est mieux ! Et que dire de « à poil » ? C’est juste moche… Ça fait gros beauf… Bref ça n’a rien de romantique comme « romance ».

–          Instant de prévention. ON N’OUVRE PAS UN PRÉSERVATIF AVEC LES DENTS ! Je veux bien que nos personnages soient dans le feu de l’action hop hop hop il se passe des choses, peut-être que la nana a trouvé ça « sexy », « animal » ou que sais-je de tordu mais BON SANG DE BONSOIR on n’ouvre PAS AVEC LES DENTS ! Je vais faire la personne reloue mais le préservatif peut être endommagé, voir directement percé et il n’y a alors plus aucune utilité de l’utiliser ! (P.S. même s’il n’est pas directement percé mais « juste déformé » sous l’échauffement du latex la protection peut se rompre pendant l’acte)

–          OUVRONS LES YEUX. Franchement l’idée aurait pu être plus exploitée. C’est à la base un peu originale mais dans un sens plus éthique ça aurait été plus intéressant. Je vais vous ressortir la phrase clichée de 50 nuances de Grey pour démontrez quelque chose qui me gêne beaucoup « si Christian Grey n’avait pas été millionnaire et s’il avait vécu dans une caravane ça aurait été un épisode des Experts ». L’histoire de Mia semble sortir de l’ordinaire car une jeune et belle femme de Las Vegas qui enchaîne les beaux millionnaires de la contrée… Et tout le monde trouve ça excitant… Pourquoi ne pas parler des femmes qui sont obligées de vivre ça pour payer les vraies dettes de leur famille dans des pays ou la prostitution est « leur première option » pour avoir un « boulot » stable ?

Je vous laisse un petit reportage « Bangladesh : dans le bordel de Daulatdia | ARTE Reportage » qui fait bien réfléchir…

Les éléments paradoxaux :

Il y a deux petites choses qui m’ont intrigué lors de ma lecture. Ce sont des petites citations pas si bêtes que ça, avec lesquels je suis extrêmement d’accord. Je ne m’attendais juste pas à les retrouver dans un livre pareil surtout avec le nombre incalculable de mots ou d’idées négatives et pas constructives écrites.

–          NUMERO 1.  « Lorsqu’elle refroidit et qu’elle durcit, elle appuie sur ma peau pour arracher tous mes pauvres petits poils, me laissant davantage comme une petite fille que comme une femme. C’est déprimant, et je ne comprends pas pourquoi des femmes font ça volontairement si elles ne sont pas payées une fortune. Je sais ce que j’y gagne, moi – c’est quoi leur excuse, à elles ? » Bon je ne suis pas d’accord avec la partie où elle est excusée. Chaque femme devrait être libre de faire ce qu’elle veut de son corps et arrêter de s’infliger le maquillage, l’épilation et tout ce qui va avec pour correspondre aux standards. Je vous renvoie vers une superbe vidéo de La Carologie pour vous expliquer ça :

–          NUMERO 2.  « – Est-ce que tu as déjà été amoureux ? / Il tourne brusquement la tête vers moi en souriant légèrement. Il s’allonge sur le dos en se redressant sur ses coudes, et il secoue la tête. / – Non, je ne crois pas. J’ai cru l’être, une ou deux fois, mais comme je l’ai dit, les choses n’étaient jamais simples. Je crois que lorsqu’on aime quelqu’un, c’est censé être facile. Les choses doivent trouver leur place naturellement, sans forcer, non ? / Je hoche la tête. / – Les planètes, les lunes et les étoiles s’alignent et tout fonctionne, c’est ça ? je réponds en souriant. / – Quelque chose comme ça, ouais, dit-il en riant. Et toi ? ». Cette définition de l’amour est bien trop jolie pour se retrouver dans ce livre. Oui je suis une rageuse.

Les autres réflexions :

Il y a encore tant de choses à dire. Tant de clichés, de stupidités à démonter. Voici quelques liens de choses qui m’ont intriguées ou fait réfléchir :

Sur la blogosphère :

          L’article d’Aurelalala parlant de son rapport avec la romance et l’érotisme. C’est drôlement intéressant et sa vision des choses permet de comprendre la situation « particulière » de la place de l’érotisme dans le milieu de la romance PAR quelqu’un lisant justement de la romance… Bref je ne vous en dis pas plus heureusement que Le Tempo des Livres à reblog son article parce que c’était fort sympathique ! L’article en question :  ICI

          Là pour le coup ça n’a pas été un article en particulier, la réflexion et l’envie d’écrire sur ce livre sont un peu la faute (encore :p ) du Tempo des Livres avec qui j’ai beaucoup échangé ! D’ailleurs si vous le pouvez, aller faire un tour sur son blog elle lit des genres et histoires vraiment intéressants ! Le lien :ICI

Autres articles, presse :

–          « Réactionnaire », « stéréotypée » : la romance érotique, un genre faussement sulfureux ?   explique l’image de « l’homme dominant », « C’est Barbie et Ken qui baisent », « Ça reste du fantasme »…

          « Ma fille a lu un roman érotique »  cet article je l’ai trouvé « un peu trop » dans l’excès. Ce sont les intrigues de parents ayant appris que leur fille a lu un roman érotique… Il n’y a rien de si choquant que ça j’ai été assez surprise même. Calendar Girl est certes mon vrai premier livre de ce genre mais j’ai eu une période (sombre) ou je ne lisais que des Harlequin. C’était des romances plus douces et même si, effectivement, il y avait des passages un peu olala soit je zappais, soit je lisais et puis disons que ça apprend des choses. Ce n’est pas pire que tous ces sites X… Je pense qu’il faut savoir doser entre l’addiction à ce genre de chose et la curiosité. Je pense que si c’est lu avec une prise de recul ça peut effectivement être intéressant. Tant qu’on reste dans le respect de ces valeurs et celles d’autrui, tout va pour le mieux.

Le dernier mot :

Comme vous avez pu le constater j’ai adoré ce livre !

Non soyons honnête… Ce n’est vraiment pas un livre que je recommande et ça me fait très mal de savoir que c’est une femme qui l’a écrit.

A titre de curiosité je pense que ça peut être intéressant de le lire. Il y a peu être des amateurs de romance qui parfois aiment lire d’autres choses… Mais je pense que c’est dangereux de laisser ça à de jeunes filles. C’est dévalorisant, l’image de la femme est réduite, trop de fausses idées sont véhiculées. Ce N’EST PAS ça l’AMOUR. Il n’y a pas d’histoire d’amour simplement de sexe… 

Je tenais vraiment à faire cet article pour signaler tout ce qui ne va pas dans ce livre (et sûrement d’autres du genre…) afin de montrer que ce n’est pas ça de la vraie romance. Combien de jeunes filles, vont se questionner après cette lecture ? Trop je pense. Il n’y a pas de standard dans l’amour ni de standard de corps, il y a un certain respect de soi-même et une certaine prise de conscience sur la place de la femme, nos valeurs et nos véritables désirs qu’il ne faut pas négliger. Il est vraiment temps de se libérer de tous ces clichés qu’on nous colle à la peau et d’être enfin les personnes que nous voulons être. Ne jamais être esclave, toujours être libre. 

Femmes, rebellez-vous !

giphy.gif

Saga : Calendar girl

Titre : Janvier

Auteure : Audrey Carlan

Editions : Hugo Romance

Collection : New romance

Genre : New Romance (= érotique……………)

Année de parution : 2017

Nombre de pages : 154

36 réflexions sur “Calendar Girl, Janvier d’Audrey Carlan

  1. Coucou, merci pour ton partage.
    Je profite pour te dire à quel point j’ai pris plaisir à lire ton article. Voilà typiquement le genre de « romances » que je me refuse de lire. Et ça me permet aussi de me dire que j’ai bien fait de ne pas être tentée par Calendar Girl. Je trouve tellement dommage que ce soit ce qui semble attirer le plus les lecteurs du genre.

    Aimé par 2 personnes

    • De rien ! 😄
      Oh merci ! 😮 Les gros guillemets qui entourent le mot romances mdr. Après le pire dans ce livre c’est que je l’ai lu en 50 minutes tellement c’est « fluide » (malgré les absurdités) et je voulais vraiment savoir si ça allait se passer comme je le pensais. J’en ai même profité pour lire le tome 2 (3 heures de train il fallait que je m’occupe et oui c’est une excuse bidon ^^) afin de voir si ça allait être la même chose. Et oui effectivement tout la série est niaise et sans intérêt. Ça doit être le même schéma dans tous les tomes, toujours les mêmes choses qui ne vont pas… Alors oui on peut vraiment se demander ce qui attire les lecteurs… 🤔

      Aimé par 1 personne

      • La fluidité de lecture est déjà un premier point… c’est aussi une des raisons qui m’a fait lire de la romance Harlequin au départ. Je pouvais lire huit romans par jour quand je m’y suis remise. Fluide, court, pas de prise de tête, une histoire plus ou moins intéressante mais globalement sans érotisme pour ceux que je lisais 🙂
        Les gens ne veulent pas se prendre la tête. C’est pour ça que l’on considère la romance comme de la sous-littérature. Je ne suis pas d’accord avec ça mais c’est un autre sujet. Je comprends qu’on n’aime pas la romance, pour autant, je pense qu’il y en a qui sortent du lot. Tu as eu raison de lire le second tome. Parfois, on peut passer à côté. Pour ma part, je passe mon tour pour ces sagas… Et vraiment , tu me confortes dans l’idée que je fais bien.

        Aimé par 1 personne

        • C’est le seul bon point :’)
          Oula mais c’est quand même énorme ! Un tome ça fait quoi, environ 150 pages ? 😮
          « Les gens ne veulent pas se prendre la tête » je crois que c’est la phrase qui résume absolument tout…
          Sous littérature c’est assez dur, même si on n’aime pas il ne devrait pas y avoir de « sous » littérature… Je crois que je comprends ce que tu insinues. Après dans la romance tout dépend sur quoi on choisit de se concentrer. Même si les cours de français m’ont un peu bloqué, ils m’ont permis d’apprécier Mme. Bovary chose que je n’aurai jamais fait avec une lecture « simple ». Avec la romance (d’ailleurs ça ne serait pas assimilé à de la chick lit ou qqc du genre pour désigner sans prise de tête ?) on a souvent l’impression de tout prendre à la légère…
          Ça évitera une perte de temps ^^

          Aimé par 1 personne

          • Je ne suis pas à l’aise avec les termes « chick-lit » ou « bit-lit » etc…. pour te dire ce que j’en pense… mais je crois que c’est objectif principal, la légèreté… (mais du coup, ça ne prend pas pour la Dark Romance que je n’ai jamais lu « officiellement » même si j’ai dû en lire avant le phénomène de mode ou sans savoir que c’était ça lol.
            Entre 140 et 160 pages pour un livre harlequin des années 80. Je ne sais pas combien ça fait de mots parce que c’est écrit ni trop gros ni trop petit. En max deux heures, c’était lu. Il fallait prendre en compte la complexité de l’histoire ou pas… Il y av

            Aimé par 1 personne

  2. Mdrrr je suis à l’origine de beaucoup de tes maux 😭 non en vrai, très bon retour sur ce livre. Tu as su exposer en plusieurs points ton avis de manière calme et posée, or moi, j’ai tendance à faire 30 mille áudios de rage à mes amis avant de décider d’écrire et souvent il reste du piment dans mes lignes. Tu as soulevé les éléments qui me font détester ces histoires et pourquoi à mes yeux elles se ressemblent toutes : pas d’approfondissement du thème de l’histoire de base. Le résumé dit escort mais comme tu le dis, c’était superficiel. Ça m’énerve ces prétextes pour juste fourrer une énième histoire de galipette. D’ailleurs, la vidéo sur le reportage du bengladesh ne fonctionne pas 😕😔. (tu regardes vraiment des trucs intéressants sur YouTube je devrai prendre exemple sur toi au lieu de regarder des trucs improbables mdrr !)

    Le langage cru à foison… Autrefois je parlais aux personnages en leur disant « silence !! « , tu vois l’effet que ça a sur moi? J’ai préféré cesser.

    Je ne parle pas comme ça à mes amis non plus, pourquoi être aussi grossier ?

    Bref, merci de m’avoir mentionné (même si je n’ai reçu aucune alerte dessus mdr). Crois moi quand je te dis que je fais de mon mieux pour comprendre ce qu’aiment les adeptes d’érotisme mais que je n’y arrive pas… De toute mon âme, je n’y arrive pas.

    Et évidemment, je ne lirai pas ce livre 😂

    Aimé par 1 personne

    • Oula comment tu peux réfléchir à 2 heures du matin ! 😂

      Ehh oui ! Haha non mais c’est bien je disais ça pour rire :p Oh merci ! Oh non mdr tu ne sais pas tout en vrai ça fait deux semaines que j’ai lu le livre et que je passe mon temps à râler auprès de ma mère et de mes potes parce que ce n’est pas possible de lire quelque chose comme ça ^-^  » 30 mille audios de rage » tu m’as plié ! Ce genre d’audio je les réserve pour critiquer les imbéciles de la vraie vie 🤭😂 (je suis tout sauf calme et posée haha) Mais oui les lecteurs se disent « olala la pauvre fille elle a vraiment une vie triste » et ne flairent même pas le traquenard… Oh mince pourtant j’avais vérifié cette fois :/ Ça ne serait pas FlashPlayer ou un truc dans ce genre ? 🤔 (lien du reportage Arte : https://youtu.be/dpOr6lB4Mxc ) Et haha ce n’est pas plus mal je passe vraiment trop de temps sur YouTube et un ami vient de me conseiller trop de chaînes trop bien… Je suis prisonnière de la boucle !

      « Autrefois » hahahaha et la suite m’a encore plus fait rire ! Non, plus sérieusement je passe mon temps à râler et à dire p*tain… Mais qui insulte ses potes dans la vraie vie ? Et qui est grossier pour des moments qui se voudraient doux et beaux.. ? Olala trop de rage je te comprends tellement… 😡

      Haha de rien c’est normal ! (ah j’ai juste mis le nom de ton blog, pas pinguer c’est pour ça :’) ) Je pense qu’il n’y a rien à comprendre là dessus… Il faut juste attendre qu’ils prennent conscience 😒

      Oh zut de flute je suis trop déçue ! Moi qui avait pourtant fait l’éloge d’un livre fabuleux… 🙄

      Aimé par 1 personne

      • Mdrr ben je venais de terminer de lire quatre tomes d’un manga LGBT+ très pédagogique et intéressant, et j’ai posté la chronique à une heure du mat, du coup je suis allée lire les chroniques de ceux que j’avais mis en attente en sachant que ça serait conséquent (tu en fais partie 🤣). Et vu que je suis un être de la nuit mon cerveau a turbiné pour te répondre. Le matin et moi c’est juste pas possible, je suis pas faite pour vivre de jour 😂
        Mdrr okay 2 semaines pour digérer je vais essayer ça au lieu de 3 jours. Je rale souvent auprès de ma mère au téléphone 😂 aussi on a des maníes rageuse en commun.
        C’est bien, tu reflete autre chose 😏
        Non car certaines vidéos jouent (sur d’autres blogs et ici aussi parfois) là ça a directement mis « video non disponible ». Merci pour le lien j’irai voir !

        Mdrrr « oh zut de flûte » jme suis étouffée avec mon thé, ça fait tellement longtemps que je n’avais pas entendu ça. 😂😂

        Aimé par 1 personne

        • Oh tout s’explique ! (Go la lire !) Je vais essayer de prendre exemple.. En vrai il faudrait que je sélectionne uniquement celles qui m’intéressent et celles des personnes que je suis vraiment au lieu d’en lire plein et de passer à côté des tiennes ! (Victoire ! 😄) Ah oui d’accord je vois haha 😄
          Ah ouais il fallait bien ça ! Non mais en fait au tout début du blog j’ai eu le malheur de traiter un SP de romance érotique, c’était mon premier SP. J’étais tellement emballé que j’ai écrit mon avis sur un petit nuage alors que clairement maintenant je le dit ce livre c’était bullshit et l’auteur un véritable crétin. Maintenant j’essaye d’être la plus objective possible et de me laisser plus de temps… Ahaha moi les trois jours c’est juste le temps que je réalise ce que j’ai fait et comment j’ai pu faire une chose pareille.

          Le cerveau est vite en état de choc ^^ Haha la pauvre ! Je vois ça haha 🤣

          Aie demain (j’ai anglais youpiii) je sens qu’on va en parler avec une amie… Et je pense qu’elle va bien rire devant ces mots ! Askip je râle trop tout le temps 🤨

          Oh lalalaala pourquoi ça tombe toujours sur moi 😥 Okay okay ^-^

          C’était pour contenir les autres mots moins jolis 😇😇 Oh non quand même pas 😦😂

          Aimé par 1 personne

  3. C’est encore moiiii (🤣) je suis allée lire l’article de France info, et tu sais, les trucs d’hommes types ne m’a même pas choqué. Pareil pour le genre de meuf parfaite soumise à l’homme. Ce sont toujours des « pseudo filles fortes » (qui parlent beaucoup mais ne font pas grand chose, ce qui n’a rien d’être fort pour moi) qui plient comme des pâquerettes face au mec en étant dans tous leurs états rapidement. Parmi mes chroniques je n’ai pas mis celles de mes lectures d’érotisme car je savais que ça froisserait ce qui aiment ça, tant j’aurai démonté les personnages en étalant leur incohérences (ya quand même un bouquin où une meuf qui clame vouloir être célibataire depuis le début et qui, la page suivante, em voyant de loin un mec trempe sa culotte en disant qu’elle le veut quoi !). Bref, je vais m’arrêter là, tartiner ton article sur le pourquoi j’ai la chair de poule à cause de ce genre serait sans fin 😂 je te souhaite de lire un bon livre pour te remettre d’aplomb

    Aimé par 1 personne

    • En fait, tu pourrais faire un mauvais retour sur une romance érotique qui n’a pas de sens (le roman, pas ton avis)… Je crois que les lectrices qui aiment s’en fichent. On leur vend du rêve. 😅. Tu peux démonter un a un tout ce qui ne va pas, ça continuera de passer quand même. Et puis, ça a tellement bien marché que maintenant, il y a aussi Calendar Boy 😂. Bref, je vais arrêter de me tirer des balles dans le pied parce que je suis en train de lire un roman érotique gay et que j’en prends plein les yeux 😂. Et je me demande bien pourquoi je continue : je sais, c’est juste parce que je veux savoir comment ça va finir, la trame de fond est intéressante.

      Aimé par 1 personne

      • Ah j’étais pas au courant qu’il y avait un calendar boy (je suis au courant de rien concernant ça 😅), de manière générale je ne lis pas ces genres et si je ne me disais pas de retenter la romance et l’érotisme avec certains livres de manière épisodique, ça ferait 2 ans que je n’en aurai pas du tout lu. Et mes essais sont si espacés…
        Mais tant mieux si certains aiment malgré les incohérences, ça ne me vend pas du tout de rêve et m’énerve plus qu’autre chose, que ce soit en mxm ou en mf même si généralement le second est encore plus lacunaire que le premier. C’est comme ceux qui n’aiment pas les mangas malgré les divers thèmes et l’originalité 🤷on ne peut pas les forcer.

        Aimé par 2 personnes

        • J’ai vu passer le Calendar Boy, même autrice si je ne me trompe pas… Je suis toujours pas pages des ME que je lisais beaucoup avant de changer mon fusil d’épaule, ce qui ne m’empêche pas de céder à l’appel de certains titres. 🙂
          On ne peut forcer personne, c’est certain. Et puis, même nous, nous ne sommes pas adeptes des mêmes genres de lecture.

          Aimé par 2 personnes

          • Alors pour rebondir avec vos commentaires à toutes les deux :
            Le Tempo des livres : en fait j’ai déjà plus ou moins répondu à ce com ^^
            Aurelalala : ouais c’est pas faux :’) Mais après sur certains sujets on ne voit pas l’évolution de tout le monde immédiatement… Je vais reprendre l’exemple du végétarisme. Je suis végé depuis 4-5 ans et à la cantine ou à la cafétéria il arrive toujours un moment, quand je mange avec de nouvelles personnes, où on me demande pourquoi comment patati patata… Souvent ce sont des discussions stériles mais parfois même si la personne aime beaucoup la viande on arrive à des conclusions intéressantes des deux côtés. Il y a deux ans, une amie m’a dit que le saucisson c’était toute sa vie. Quelques mois plus tard elle est devenue végé. Au nouvel an de cette année elle m’envoie un message pour me dire qu’elle a enfin sauté le pas et qu’elle est végane. Ce n’est pas le même débat mais ça donne beaucoup d’espoir. Je suis persuadé que les gens changent. Nous n’avons pas forcément les mêmes déclics mais en parlant peut-être que ça libéra de nouvelles possibilités.
            Idem que le Tempo des livres : je n’étais pas au courant ! Oh punaise ça craint… les douze tomes de CG n’étaient déjà pas assez nuls… Je suis quand même curieuse de lire le résumé pour savoir à quel point c’est de la me**e…
            La curiosité avant tout haha ^^
            Ahaha je vais vous ressortir une vielle phrase : il en faut pour tous les goûts ! Après c’est aussi ce qui est intéressant ici, on lit tous des choses différentes et les liens qui unissent les blogs nous permettent de voir et comprendre plus de choses et c’est drôlement chouette ! 🙂

            Aimé par 2 personnes

            • Comme je l’ai déjà dit, je suis pour la diversité. Je pense que c’est important de montrer qu’on ne valide pas… et peut-être aussi de pouvoir se confronter à quelqu’un qui pense autrement. Tant que le débat ne mène pas à la tuerie. Ce qui malheureusement arrive parfois. Bref. J’aime bien ton exemple sur le végétarisme/véganisme. On peut partager ce qu’on pense et si ça touche, tant mieux. Sinon, ce n’est pas grave du moment qu’il y a du respect pour soi et pour l’autre.
              Tu as lu le dos du premier Calendar Boy ? (Perso, je n’ai même pas regardé)

              Aimé par 1 personne

              • Haha oui je vois ! Après sur la blogosphère je trouve qu’il y a énormément de respect dans les propos même lorsque les avis sont passionnés et divergents… Enfin j’espère ^-^ Mmm c’est ça 🙂
                Je viens de lire à l’instant et que la moitié tellement ça me pique les yeux ! Ca pu encore plus le sexiste que Calendar Girl ! « Un homme au service des femmes. International appartient et est dirigé par Parker Ellis, un homme à femmes doté d’un QI élevé et d’une énorme libido. Il est le coach le plus populaire et le plus efficace du monde en matière de vie et d’amour.  » Burk burk burk !

                Aimé par 1 personne

    • Aie aie aie je ne sais pas ou et à qui répondre ! 😱😵

      Mais OMG oui tellement ce ne sont pas des filles fortes mais des grosses soumises qui collent avec l’image qu’ont les hommes de la femme bonne à tout faire…

      Euh à la base je n’aime pas les polémiques les sujets qui fâchent… Si j’arrive parfois à tenir ma langue, j’ai du mla à contrôler mes doigts, ils écrivent tous seuls la rage qui est en moi… J’espère néanmoins ne pas avoir froissé trop de monde avec cet article. Mon but n’était pas de pointer du doigt les lecteurs mais plutôt le genre 😟

      Il y a exactement ce genre de passage dans ce livre ! Mais je ne trouve plus le passage !! 😱

      Ahha tu peux tartiner d’ailleurs je vois que vous êtes en plein débat avec Aurelalala 😂😂

      Aimé par 2 personnes

      • Je n’ai pas eu la sensation que tu pointais du doigt les lecteurs car comme je l’ai dit tu as exposé de manière objective ce qui t’as déplu, c’est plutôt moi qui doit faire attention (raison pour laquelle 1.je n’en lis plus, 2. Si j’en lis je ne chronique pas sauf SP).
        En plus tu as apporté des éléments externes pour étayer ton propos, je n’y aurai jamais songé moi, voilà pourquoi je dis que tu as écris un très bon article.
        Mdrr ben tu vois, mon exemple était dans fight love au tout, tout début de l’histoire (la dizaine de pages), rien qu’à ce stade j’ai eu envie de refermer le livre.
        Ooh mais tkt, Aurelala est habituée à mon côté pipelette 😂 on a déjà tant parlé de ça et ce, malgré nos goûts différents (mais ya des similitudes pour le mxm et les mangas qu’elle essaye mdr) que la majorité des choses a déjà été dites. C’est elle qui m’avait donné envie de lire « l’amour c’est… » (comme tu as été un peu intrigué par les definitions des auteurs dans mon article)

        Aimé par 1 personne

        • Oh okay désolée j’ai dû trop m’emballer :’) Et oh mince j’aime pas les compliments. Merci…

          Ah mais c’est chaud ! Oula comment ça me donne TROP envie de le lire…

          Ahaha pas de soucis alors ^^

          Oui le fameux livre ! Il faut vraiment que je me le procure il a l’air si bien ! 🙂

          Aimé par 1 personne

      • Je trouve que tu en as très bien parlé en mettant en avant des extraits qui m’ont vraiment fait grimacer. 😒. Il faut prendre conscience qu’on ne doit pas considérer normal d’être considéré que par un physique ou traité de façon limite par ses « copines ». Ça se ressent dans la vie de tous les jours, le respect n’est plus le même nulle part. Mon homme le voit sur son lieu de travail. Et moi, je le vois avec mes enfants (et l’école)… Bref… le monde évolue. Pas nécessairement dans le sens qu’on voudrait.

        Aimé par 1 personne

        • Oh d’accord 😮

          Oui c’est sûr et c’est malheureusement trop souvent le cas… Justement hier en bossant (je travaille en tant que caissière les week-ends) un gars m’a fait une remarque comme ça comme quoi il préférait aller à ma caisse plutôt que celle de mon collègue (homme du coup) en faisant un gros clin d’œil ! Et quand je bosse je suis en mode cheveux gras et habits larges. Je suis là pour me faire du blé pas pour me faire draguer… OLALALALAAAAA ça m’énerve ils ont quoi les gens à la place du cerveau ? Le respect est comme tu dis nulle part… Et trop peu de personnes réagissent…

          Aimé par 1 personne

          • Gros bug de clavier, désolée. …quand tu n’es pas le patron direct… etc…
            Ce que tu dis me fais écarquiller les yeux. SI je sors faire des courses, je prends la première caisse dispo, je me fiche complètement de la tête de la personne qui va me faire payer mes achats… Je trouve ça dommage 😦

            Aimé par 1 personne

            • Et oups oups oups je réponds tard :’)
              Ce n’est pas grave ^^
              Oui c’est bien triste que ce soit comme ça… Et même bloquée au niveau de la parole. Quand j’ai entendu ça j’ai été tellement surprise/choquée que j’ai ri nerveusement pendant un bon moment…
              Ahaha oui la même ! A croire que pour certains faire les courses c’est la grande aventure de toute une vie… -_-

              Aimé par 1 personne

  4. Salut 🙂
    Je suis absolument ravie de lire ton avis sur ce livre / cette série de livres. Quand j’ai vu ça en rayon partout (même à intermarché …) je me suis dis qu’on tombait bien bas. Je suis également d’accord avec ce que tu dis pour 50 nuances. Le problème ce n’est pas le livre érotique, mais l’image fausse et dévalorisante qui y est véhiculée à propos de la prostitution. Je suis désolée mais je suis sûre que des ados ou des jeunes filles peuvent y croire et se dire que oui, devenir escort girl ou se prostituer c’est un truc « cool » et « romantique » non mais … sans déconner ?! Je suis également écoeurée que ce soit une femme qui ait écrit ça mais surtout : écoeurée que ce genre d’histoire ait retenu l’attention d’une maison d’édition et soit publié en masse. Le sexe fait vendre. Certes.
    En tout cas je suis contente que des avis négatifs puissent aussi se partager sur ce genre de lecture. Après tout, on est sur la blogosphère pour partager 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Hey hey !

      Et moi de voir ton commentaire ! Merci beaucoup !

      Comme tu dis…tombe bien bas…

      Oui c’est vrai ! L’érotisme y’en a toujours un peu dans chaque romance et ce n’est pas automatiquement choquant c’est l’idée de prostitution et les clichés… Je crois que c’était sur le compte Instagram de pineapple.storm qu’il y avait un truc super intéressant en story (comme souvent). Elle disait un truc du style : pourquoi quand une femme a besoin d’argent elle pense directement à la prostitution et pas à un truc plus badass comme dealer ? C’est vrai que dans Breaking Bad, Walter White ne s’est pas penché vers « ça » mais sur la fabrication de meth… Je ne dis pas que c’est bien (LOIIIN DE LA) mais ça montre que l’homme choisit souvent le mal par facilité et que la place de la femme est bien plus dégradante…

      Il y a beaucoup de maisons d’éditions qui sont là pour l’argent… C’est bien triste… Mais c’est comme quand on voit toujours les mêmes scénarios qui sont édités alors qu’il y a des auteurs avec des histoires originales qui ne trouvent pas de ME pour être publié…

      Oui :’)

      Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s