contemporain, romance

Et si c’était vrai … de Marc Lévy

Titre : Et si c’était vrai

Auteur : Marc Lévy

Editions : Pocket

Date de parution : 2001

Genre : Romance fantastique

ISBN : 9782266104531

Résumé :

Que penser d’une femme qui choisit le placard de votre salle de bains pour y passer ses journées ? Qui s’étonne que vous puissiez la voir ? Qui disparaît et reparaît à sa guise et qui prétend être plongée dans un profond coma à l’autre bout de la ville ? Faut-il lui faire consulter un psychiatre ? En consulter un soi-même ? Ou, tout au contraire, se laisser emporter par une extravagante aventure ?  Et si c’était vrai ? S’il était vrai qu’Arthur soit le seul homme qui puisse partager le secret de Lauren, contempler celle que personne ne voit, parler à celle que personne n’entend ?

Marc Lévy signe ici un premier roman particulièrement grisant, qui s’amuse du lecteur et de ses certitudes, toujours avec légèreté : comme Arthur, on se laisse prendre au jeu de Lauren, et comme lui, on finit par se dire, entre deux rebondissements : Et si c’était vrai …

Nos personnages:

Au niveau des personnages, on ne tombe pas sur des êtres très complexes. Il semble un peu plat mais destiné à une grande aventure. Malgré cela la particularité de Lauren et la tendre enfance d’Arthur en font de belles personnes. On a envie d’en savoir plus sur eux, ce qu’il va arriver à Lauren et ce qu’il s’est passé dans la vie d’Arthur intrigue. Ils sont déterminés et attachants. Ils forment aussi un très beau couple. C’est un amour sans limites, que rien ne semble pouvoir détruire.

La petite histoire :

Au début du récit, nos deux protagonistes ne s’apprécient pas vraiment. Tous deux sont face à l’incompréhension de la situation. C’est lorsque Arthur finit par accepter l’invraisemblable, que tout prendre sens. Ensemble ils vont repousser les limites du réel. Mais pour pouvoir vivre tous les deux, ils vont devoir sauver Lauren! C’est alors que commence une véritable course contre la montre !

 » La solitude est un jardin où l’âme se dessèche, les fleurs qui y poussent n’ont pas de parfum. « 

Mon avis :

J‘ai trouvé cette histoire très jolie. Marc Levy possède et très belle plume : légère et pleine de poésie. J’ai aussez été charmé par la petite histoire à l’eau de rose bien que le schéma soit classique.

Je crois que le personnage d’Arthur a bien été mon préféré: il est plein de sagesse et est porteur de nombreux beaux messages sur instant présent, l’amour, la beauté de la nature, de la confiance.

amour. Par contre, j’ai trouvé les réactions trop prévisibles. Et même si la fin surprend on pouvait s’attendre à quelque chose dans ce genre. Cela permet de savoir si l’amour entre Lauren et Arthur résiste vraiment à tout.

Attention :

Ce n’est pas un livre à conseiller à tous ceux qui n’aime pas les petites histoires d’amour qui « finissent bien ».

« – Ce que je vais vous dire n’est pas facile à entendre, impossible à admettre, mais si voulez bien écouter notre histoire, si vous voulez bien me faire confiance, alors peut-être que vous finirez par me croire et c’est très important car vous êtes, sans le savoir, la seule personne au monde avec qui je puisse partager ce secret.»

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s