Comics book, imaginaire, Science - Fiction

Flash, De l’avant de Francis Manapul et Brian Bucellato

Résumé :

Frappé par la foudre et aspergé de divers produits chimiques, l’agent de police scientifique Barry Allen devient subitement l’homme le plus rapide du monde. Il décide alors de mettre ses pouvoirs extraordinaires au service de la justice, sous l’identité du Flash. Et l’occasion d’éprouver ses nouveaux talents ne se fait pas attendre. Un vieil ami de Barry, Manuel est poursuivi par une armée de clones appelée Mob Rule… Une impulsion électromagnétique, causée par les voyages dans le temps de Flash, plonge Keystoone City et les villes centrales dans un blackout. Enfin, au sein de la prison Iron Heights, de dangereux ennemis planifient leur évasion …

Les personnages :

Les personnages principaux de ces histoires, sont bien évidemment notre cher Barry Allen (alias Flash), Patty Spivot sa collègue et petite amie, la journaliste Iris West (on ne connaît pas leurs liens, mais ils ne semblent pas proches), et Manuel, un personnage très important de l’histoire, qui semble être une sorte de frère ou meilleur ami pour Barry. C’est autour de lui que va se jouer la plus importante partie de l’histoire, et il semble étrangement lier au « grand méchant » Mobe Rule.

On découvre aussi d’autres personnages comme le fameux Captain Cold, grand ennemi de Flash, le docteur Darwin Elias, l’ami scientifique de Flash qui lui a permis de comprendre son sort et ses capacités, le singe télépathe Grood (et son peuple) …

Lieux de l’action :

Les histoires se passent à Central City (lien wiki), ville du Flash de « la dernière version », Barry Allen, au pénitencier d’Iron Heights , qui reçoit les criminels de Central City et  Kestone City (j’avoue ne pas trop comprendre de la version Renaissance des super-héros :’) , et au cœur de la force véloce.

L’histoire :

L’intrigue commence, il paraît (non préciser dans les comics), cinq ans après que Barry est découvert qu’il possédait des pouvoirs. Il maîtrise alors, de nombreuses capacités qui lui permettent de secourir la population de Central City de catastrophes et des attaques. À ce moment-là, personne ne sait qui est Flash. Barry vit donc une double vie qu’il cherche tant bien que mal à cacher à ses proches et à la Terre entière. Scientifique dans la police le jour et Flash la nuit. Pour maîtriser ses super-pouvoirs, il écoute les conseils Du docteur Darwin Elias, qui lui apprend à maîtriser les conséquences de sa vitesse sur son corps et sur son environnement. Barry découvre alors ce qu’est la force véloce. La force véloce serait donc un monde parallèle constituer d’énergie responsable des métas humaine. Flash étant un méta humain supersonique, il puiserait sa vitesse, son énergie dans cette force. Le problème, c’est que l’utilisation de cette force ouvre des trous de vers, c’est-à-dire des micros faillent, aspirants des humains et des objets d’une époque dans une autre… Cette conséquence aura de grands impacts sur son entourage, mais ça ne sera pas la seule menace dont il devra se méfier. Son ami d’enfance Manuel, qui resurgit dans sa vie, la découverte d’un nouveau méta humain du nom de Turbine, Grood…

Le graphisme :

Le Bouquineur tient à préciser que pour lui, ces comics comportent les plus beaux de cette collection, dont nous apprécions le(s) héros.

Personnellement, j’ai trouvé le style de dessin très détaillé. Cela rend les personnages vivants et on s’attache plus facilement à eux. Aussi, en lisant on remarque tout de suite que la mise en page est particulière. L’action s’étale parfois sur plusieurs pages ou alors suivant des bulles ayant des formes particulièrement adaptées. Les personnages en mouvement, donc principalement Flash, sont aussi bien réussis. Dessiner le mouvement est compliqué à rendre réaliste, mais quand on regarde les dessins de Flash, on ressent cette impression de vitesse qui lui coule dans les veines. Ainsi, on se sent tout de suite plonger au cœur de l’action, et on ne peut s’empêcher d’admirer le travail accompli.

Points négatifs :

Je n’ai vraiment pas envie de faire ce paragraphe, dire du mal de ce comics alors que j’adore le personnage de Flash, je trouve cela dommage… Le problème, c’est qu’avec ce premier tome, j’ai été perdue. Ce qui me gêne, c’est qu’on ne nous présente pas les personnages dès le début, mais au fur et à mesure de l’histoire. Aussi l’histoire se déroule un peu partout et parfois on jongle entre le moment présent, futur et passée. Il faut être très attentif et concentré pour ne pas se perdre. J’aurais aimé qu’il y est, comme dans le second tome, un récapitulatif de la situation, parce que j’ai été totalement perdue. Comme je regarde la série télévisée Flash, et qu’elle n’est pas totalement similaire à ce comics j’ai été embrouillée. Mais je peux vous dire, que par la suite ce « défaut » a été rectifié. Dans le second tome, il y a un résumé détaillé du tome 1 (c’est celui que j’ai utilisé ci-dessus) et une description précise de tous les personnages qu’on retrouve dans ce tome. Dans le troisième tome, il y a aussi un résumé ainsi que la description des personnages principaux… 😉

Bonus :

Je me répète, mais cette collection est encore et toujours magnifique. Dans ce tome, on peut voir les couverture alternatives à la fin du livre, c’est vraiment très beau !

Mon avis :

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimer ce comics malgré quelles incompréhensions. C’est un comics vraiment génial ! C’est toujours un grand plaisir de découvrir les aventures de Flash et même si je n’avais pas toutes les notions. Je pense que ce premier tome est idéal pour découvrir Flash sous un œil neuf, ou alors pour les grands fans qui ont déjà bien compris l’univers. Personnellement j’ai du mal à comprendre certaines notions de la série (notamment les Terre) et je n’en pas encore vis la force véloce (je me suis arrêté au début de la saison 2), c’est pour cela que j’étais un peu perdue ! ^^ En dehors de cela, l’aventure est vraiment superbe, elle est plus complexe que celles qu’on voit dans la série, elle est très addictive et les dessins sont superbes ! Et puis découvrir le passé de Barry grâce à des flash-back (héhé) nous immerge encore plus. C’est vraiment un comics que je recommande ! 🙂

 » Assez pensé, c’est simple…Je dois courir au devant du danger. C’est mon travail, de défendre les villes-joyaux, protéger mes amis. Quel que soit le prix à payer, je n’arrêterai pas de courir…Je suis Flash. Tel est mon don. « 

Pour aller plus loin :

Saga : Flash

Titre : De l’avant, tome 1

Scénaristes et dessinateurs : Francis Manapul et Brian Bucellato

Éditions : Urban Comics

Collection : DC Renaissance

Année de parution : 2015

Genre : Comics, Super-héros

Nombre de pages : 192

ISBN : 9782365776226

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s