Les hommes dénaturés de Nancy Kress

Résumé :

2030. La fertilité a chuté dangereusement. La vieillesse est devenue la norme, et les jeunes de précieuses ressources nationales.

Dans ce nouveau contexte mondial, la descendance devient une obsession.

Shana, orpheline, voit ses rêves d’intégrer l’armée voler en éclats lorsqu’elle entrevoit ce qu’elle n’aurait pas dû. Lancée dans une quête acharnée pour retrouver sa place, elle croise la route de Cameron, danseur de ballet qui n’a eu d’autre alternative que d’effacer délibérément sa mémoire. Ils trouveront secours auprès du scientifique Nick Clementi, qui craint d’avoir mis le doigt sur une grande conspiration. Commence alors pour chacun d’entre eux un combat pour rétablir la vérité.

Jusqu’où est-on prêt à aller lorsque les enfants manquent à l’humanité ?

Quelques mots avant la vraie critique :

En toute honnêteté, je n’étais pas tellement en état de lire et d’écrire ces derniers temps. C’est pour cette raison que je n’ai pas été très active sur les réseau sociaux et qu’aucune chronique n’a été posté pendant presque un mois… Quand la folle envie est revenue, j’ai aussi dû rattraper le retard pris en cours et anticiper les partiels… En bref je ne me suis pas vraiment investie ici et j’en suis désolée. J’essayerai de vous expliquer deux trois petites choses quant à l’avenir du blog… ❤

Bref, j’espère que mon état d’esprit ne va pas trop influer mon avis sur ce livre et je vous laisse avec la suite ! 😄

L’histoire :

C’est un monde sans enfants. Sans les rires, les cris et les pleurs qui les accompagnent. Sans les jeux, les sourires, les parties de cache-cache. Un monde où il manque de nombreuses choses. Mais pas l’industrie. Et oui. C’est cette même industrie, celle qui nous contamine déjà un peu tous les jours (mais chut c’est un secret) sauf qu’ici, l’amplitude n’est pas la même. C’est encore pire. L’industrie est de partout, elle empoisonne le monde. Mais ce n’est pas ce qui alarme le plus la population. On nous parle plutôt de ce manque de quelque chose chez les gens. Ils ont perdu une part de leur joie, de leur affection. Ils ne savent pas à qui donner tout cet amour… C’est ici qu’interviennent les autres animaux. Les relations deviennent étranges… L’histoire commence pleinement le jour où nos personnages découvrent un singe ressemblant étrangement à un homme…

Côté personnages :

Les principaux sont Shana, Nick et Cameron. Trois héros avec des caractères totalement hétéroclites formant un mélange tout à fait passionnant ! Pour rentrer plus dans les détails : Shana Walders est une jeune femme que tous considèrent comme l’avenir de la nation. Un de ses rêves, c’était d’intégrer l’armée; mais elle ne s’attendait pas vraiment à tout ça. J’ai eu un peu de mal avec ce personnage. Et est trèèèèèèès arrogante, son égo est démesuré et elle n’a pas sa langue dans sa poche ! La petite pét****e que tout le monde connaît ! ^^ Nick Clementi est un vieux scientifique malade, doté d’une intelligence surprenante. Enfin, pour Cameron Tully est un danseur étoile je vous laisse le découvrir ! 

Quelques difficultés :

J’ai vraiment eu du mal à commencer ce livre. Comme je vous l’ai dit précédemment, je n’avais pas la tête à lire et la semaine dernière, quand j’ai réessayé de m’y mettre j’ai bloqué sur le texte. Je n’ai jamais été fan des débuts in medias res (au milieu de l’action) avec peu de détails, j’ai souvent l’impression d’avoir loupé quelque chose… Mais ici, le vocabulaire et la manière de parler franche, direct et très familière de Shana m’ont un peu repoussé. J’avais besoin de plus d’informations et plus je lisais et plus je me sentais agressé par ce personnage. Je ne m’attendais pas tellement à cela…

Mais après le premier chapitre ça été comme sur des roulettes ! Ayant déjà lu un livre du même genre, certains détails m’ont plu facilement marque… On comprend vite que cette ambiance étrangement flou, mouvementé et étrange cache une réalité tout aussi atroce. C’est terrifiant à lire !

Mon avis :

Malgré un début difficile j’ai vite été happé par le contenu du livre. Les hommes dénaturés. C’est un titre qui colle parfaitement à cette histoire ! Encore une fois, et c’est ce que j’adore avec la science-fiction, c’est un livre qui pointe du doigts de nombreux travers de l’homme. Que deviendra l’homme SI ? Si l’avenir de l’homme était menacé. Si une catastrophe mettait en péril notre existence, notre société, notre fonctionnement. Si la folie et les conspirations prenaient une plus grande ampleur ? Si nous venions à supposer que nous serions peut-être délogés de la première place de la chaîne alimentaire ? Et bien quoi vous avez peur ?

Pour aller plus loin :

Remerciements :

Je tiens à remercier la Masse critique de Babelio et les éditions ActuSF pour ce livre.

 

Titre : Les hommes dénaturés

Auteur : Nancy Kress

Éditions : Actusf

Collection : Perles d’épices

Genre : Science-Fiction

Nombre de pages : 322

Année de parution : 2018

ISBN : 9-782366-299113

6 réflexions sur “Les hommes dénaturés de Nancy Kress

    • Merci c’est très gentil, mais ça me gêne beaucoup, mes chroniques sont loin d’être aussi complète et enrichissante que les tiennes !

      J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s