Ajin, tome 1, de Tsuina Miura et Gamon Sakurai

Couv_250672.jpg

Ajin, tome 1, Glénat Seinen, paru en 2015

Synopsis

Renversé par un camion en rentrant de l’école, le jeune Kei meurt sur le coup. Mais quelques instant plus tard, il ressuscite mystérieusement. Dès lors, sa vie de lycéen bascule. Une étrange organisation gouvernementale tente par tous les moyens de le capturer afin de mener des expériences scientifiques sur lui. Rapidement, il apprend qu’il n’est pas le seul être dans cette situation périlleuse, et qu’il semble être ce que certains nomment un “Ajin”. Personne ne sait exactement comment ils sont apparus ni pourquoi ils existent. Mais les services spéciaux du gouvernement sont prêts à user de tous les moyens pour le découvrir, car rien à leurs yeux n’est plus dangereux pour l’humanité… qu’un être immortel !

ajin-scène-camion

L’histoire

Tout commence avec les Ajin. Ce sont des créatures dont on ne sait pas grand-chose sur leur comportement, leur matière et pourquoi apparaissent-ils. Une seule chose est sure : ils sont immortels. Ils sont très similaires aux humains. Pour les différencier il n’y a qu’un seul moyen : il faut attendre qu’un « pseudo-humain » meure et revienne à la vie. C’est à ce moment-là qu’il découvre qu’il est un Ajin, comme Kei le personnage principal.

Kei est un étudiant simple qui se fait peu remarquer. Lorsque le sujet « Ajin » est évoqué à l’école, sa réaction semble différente des autres élèves. Lorsqu’il apprend qu’il est un Ajin, sa vie prend un nouveau tournant. Il y a bien évident la prise de conscience du personnage lui-même et de sa nature puis celle des témoins de la scène (même si un petit quelque chose semble étrange), un sacré réflexe venant de Kei et puis l’intervention des fameux « services spéciaux du gouvernement ».…

Ce manga a une intrigue en apparence classique : transformation / identité / lutte mais cache tout de même une belle originalité avec la nature des Ajin. L’action se déroule extrêmement vite, il n’y a pas de temps mort. De nombreuses questions fusent au sujet de ses « créatures » et des personnages.

Un mélange d’action, d’étrangeté, d’originalité et de glauque !

ajin-tome-1-9782344007440_1.jpg

Pour aller plus loin

  • Un débat ayant pour sujet « pour ou contre les Ajin ? » est intéressant. Une question posée sans connaître vraiment ce qu’ils sont (avec le « tout ce que je sais c’est que je ne sais rien »), d’où ils viennent, ce qu’ils veulent. Sont-ils vraiment différents ?

hey-salut.png

  • Une remise en question des conditions de l’humain ? Qu’est-ce qui rend humain ?

  • Je trouve toujours intéressant la « découverte de soi » chez un personnage. Dans la réalité c’est toujours quelque chose de compliqué, c’est parfois difficile et en constante évolution. Il y a la réaction du concerné par ce changement et la réaction des autres (non négligeable) …

  • Qui sont les personnes sur qui on peut compter ? Dans quelle mesure peut-on faire confiance ? Qui est notre famille, notre entourage, notre pays ?

ajin-t.01-4-313x500-

Avis

Finalement c’est une superbe découverte ! Ça faisait un moment que je croisais le livre en magasin, j’ai récemment appris qu’il était à la bibliothèque et sauté sur l’occasion ! honnêtement, j’ai emprunté les dix premiers tomes et en suis au troisième ! C’est très addictif. D’après mes notes toutes fraîches d’après lecture du premier tome ce que je peux dire c’est ceci :

C’est vraiment très addictif (encore) ! L’action s’est déroulée tellement vite que j’ai relu certaines pages pour être sûr d’avoir « tout saisi ». Il y a certaines difficultés à comprendre ce qui se passe mais ça semble normal au vu de l’intrigue. J’ai beaucoup d’attente concernant les personnages qui ne sont malheureusement pas assez développés ici et rien de particulier concernant les dessins.

Au niveau du glauque, disons que c’est très bien dosé. Les personnages vont jouer sur l’aspect immortalité des Ajin, il y a du sang mais rien de vraiment répugnant (si je peux le dire comme ça).

note 2

Apparemment il y a un animé Ajin semi-humain, ça a l’air tentant… Des avis à partager ? 😊

7 réflexions sur “Ajin, tome 1, de Tsuina Miura et Gamon Sakurai

  1. J’aime bien ton interrogation, ça montre que tu prends de la hauteur sur l’œuvre. C’est pas hyper creusé l’auteur n’a pas vraiment une visée philosophique dans ce manga.
    Des personnages en particulier pour l’approfondissement auquel tu parles que tu aimerais voir ?
    En tout cas contente de voir que tu as aimé
    Et j’aime ton système de notation
    Pour l’anime je l’ai regardé mais j’ai pas accroché à la réalisation
    Peut être que toi tu aimeras faut tester

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis toujours bloquée à la fin du tome 5, ce qui s’y passe ne me plait pas du tout mais j’ai vraiment l’espoir d’avoir des réponses la dessus. Pourquoi tu dis qu’il n’a pas de visée profonde ? il en a parlé dans une interview ou qqc du style ? ou alors, dans les derniers tomes, il n’y a pas « d’évolution » ?
    Kei ! d’ailleurs si j’ai tout suivit deux perso ont le même prénom :/ et Kei il est très très très étrange comme type :/ la meuf ajin aussi doit cacher qq trucs :/
    Oh merci 😀
    Il faut que je teste yep j’avais peur de me spoiler mais puisque ça ne se suit pas… ^^

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s