Bilans culturels

Bilan culturel Mars-Avril 2020

Bonjour tout le monde ! 😊

Voici le bilan des mois de février et de mars. Un programme moyennement chargé en divertissement, la plupart de mes découvertes proviennent de la période pré-confinement. Peut-être que le fait d’avoir vu de nombreuses personnes enchaînées les livres, films séries m’a un peu mis la pression (oui il faut que je m’en détache). Je voulais surtout profiter de cette période pour alléger ma pile à lire et mes petites listes de séries + films à absolument voir sauf que…la fac. J’aimerai plus écrire, lire et découvrir des artistes. Je me répète, mais ça viendra, j’en ai besoin  ☺ En attendant petite chronologie :

Diapositive1

magus-of-the-library-1-ki-oonAu tout début du mois de février, j’ai relu le premier tome de Magus of Library avant de le prêter à une collègue. L’univers est si doux, il y a de jolis messages et j’aime beaucoup la richesse des costumes. Il faudrait que je lise la suite, la chronique de l’Apprenti Otaku m’a charmée.

Après cette relecture, il y a eu trois romans graphiques, je crois que c’est comme ça qu’on dit pour des livres entre la BD et le roman. Ce sont trois nouveautés de la bibliothèque universitaire qu’on m’a vivement conseillées. J’ai commencé avec le Petit traité d’écologie et la Cosmologie du futur. Ces livres mettent en scène l’humanité de manière très différente du système actuel. Les êtres humains sont animistes, les politiques sont tournés à l’absurde dans un monde où tout est fait pour l’environnement. L’humour est tordant, j’ai bien apprécié.

La lecture suivante est aussi une recommandation : In Waves. Une lecture vraiment renversante, belle, instructive et totalement touchante. On nous parle d’amour, de vagues, de surf, de l’histoire d’Hawaii, et d’espoir… Petite larme assurée !

L’adaptation en manga de Voyage au Centre de la Terre est une merveilleuse découverte, j’ai adoré replonger dans l’univers de Jules Verne ! Le second tome attend patiemment sur ma table de chevet, j’ai hâte…

La-fille-aux-sept-nomsMa dernière lecture, c’est la fille aux sept noms. C’est l’histoire d’une transfuge Nord-Coréenne, de sa fuite, de ses conséquences, de sa vie. Encore une lecture renversante. 

Mes dernières lectures m’ont toutes beaucoup marquées. J’ai du mal à me lancer dans d’autres univers, c’est comme si dans ma tête je vivais encore mes précédentes lectures… J’ai tout de même commencé Une chambre à soi et La Théorie de la dictature qui sont très importants… J’aimerais pouvoir m’y replonger pleinement. J’essaye aussi de relire Le Dernier Elfe, le problème, c’est que 10 ans plus tard je n’ai plus du tout le même regard, ça me gêne…

Diapositive3

Niveau films, c’est A_tous_les_garcons_que_j_ai_aimesPS je t’aime toujours, la suite de À tous les garçons que j’ai aimés, est le suivant. Alors déjà 1. Ma sœur ne m’a pas attendu pour le voir. Je tiens à préciser au cas où elle passe par ici :p 2. Je n’ai pas trouvé ça ouf, du coup le point 1. ne compte pas temps que ça… J’avais beaucoup aimé le premier, je trouvais l’histoire bien que « culcul lycéenne » assez originale, bienveillante, très poétique et le caractère de l’actrice différent des autres films de ce genre (d’ailleurs on parle de ses looks trop chouettes ?). Mais au final je me pose plusieurs questions : pourquoi toujours le même schéma ? Pourquoi la fille pas populaire veut pécho le garçon cool du lycée ? Elle est bien plus intelligente, plus bienveillante et est tout aussi cool à sa manière. Et surtout, déjà c’est chouette que l’actrice principale soit d’origine asiatique MAIS toute sa famille est censée être coréenne ET ça se voit que ses sœurs n’ont clairement pas les mêmes origines… Enfin, j’ai peur que ce que je dise soit mal interprété mais Janel Parrish n’a pas du tout les mêmes traits que Lana Condor… Je ne sais pas, c’est si difficile que ça de respecter des cultures différentes ? Surtout que ce n’est pas comme si l’invisibilité des communautés asiatiques n’avaient pas été soulignée mainte fois (je vous glisse un article juste ici : https://www.afilmsouverts.be/L-invisibilite-des-communautes-asiatiques-dans-le-cinema-occidental-quel.html). Ici il y a de la diversité, ce n’est pas quelque chose de mal, mais c’est mal fait. Enfin ce n’est que mon avis, je suis curieuse d’avoir d’autres avis.

Diapositive5

Le premier du mois est Les Trolls, un film regardé sur un coup te tête après avoir cherché pendant trente ans un film sur Netflix qui soit drôle mais pas trop comédie, gentillet mais pas niais, mignon mais pas trop eau de rose. C’est difficile de faire des choix. Celui-ci était sympa, drôle et les musiques mettent de bonne humeur, ça ne fait pas de mal ^^

Je ne sais pas pourquoi j’ai voulu revoir Shrek mais c’était vraiment bien ! J’ai beaucoup, beaucoup rigolé et puis j’avais oublié que la petite morale de l’histoire était comme ça.

Les deux derniers sont des Disney que je n’avais jamais vus (shame on me). On m’a vivement (encore haha) conseillé de voir La planète au Trésor et Atlantide l’empire perdu, gros coups de cœur et aussi plein de choses à dire dessus…

J’ai aussi vu quelques animés sympatoches. Pour les trois à venir c’est compliqué parce que je ne les ai pas regardés seule donc ça prend du temps mais c’était dix fois mieux ! Assassination Classroom, enfin vu la fin, j’ai pleuré comme une madeleine. Et puis j’ai commencé Jojo’s Bizarre Adventure – Phantom Blood : alors effectivement esthétiquement c’est fou, mais niveau combats-violence je suis peut-être trop sensible. Et puis il y a The Seven Deadly Sins. Point. En vrai je ne sais pas trop quoi dire dessus, l’épilogue partait bien, c’est une des séries préférées d’un ami donc je voulais voir l’univers et comprendre ses fameux péchés. Je m’attendais à quelque chose dans le style Naruto ou Hunter x Hunter mais c’est clairement nul pour les femmes. J’ai envie de voir la fin pour comprendre pourquoi ça plaît toutefois, voir une femme se faire tripoter sans consentement toutes les 2 minutes non merci.

Diapositive4

1187556Elite saison 3 c’est comme beaucoup de suite de séries trop répétitives, l’intrigue traîne ça me soûle. En revanche, j’ai bien aimé la fin. Je n’arrive pas à plus développer mon avis, désolée.

How_i_met_your_mother_season_1How I Met Your Mother, j’ai essayé de voir quelques épisodes parce que ce n’est pas prise de tête mais quand je vois qu’il y a autant d’épisode juste pour savoir comment le père à rencontrer la mère de ses enfants j’ai la flemme xD

locke-key-affiche-1157643La dernière série est quasiment un coup de cœur : c’est Locke and Key ! Bon ce n’est pas très bien joué et le budget effets spéciaux doit être le même que celui de l’Etat pour fournir des masques MAIS l’idée m’a beaucoup plus. Je me tâte à lire la saga originale, c’est un peu dans l’ambiance Chair de Poule/ Spooksville / Strangers things 12

Diapositive7

On m’a corrompu. Je joue à Dofus depuis 2 mois. Oui. Je n’y avais jamais joué alors que c’était trop à la mode il y a quelques années. L’univers est un peu steampunk, dans le style Arthur et les Minimoys (je trouve) et il y a pas mal de blagues. Il m’en faut peu ^^

dofus-temporis

Diapositive2

George Roux, “Spirit” – Aykut Aydogdu – Ludwig XIV. verdankt einem Ballett den Namen Sonnenkönig – @noma.dic – Hermann Corrodi « Fisherman and Mermaid in the Blue Grotto on Capri » – @em_niwa – Joueuse de luth – Gustave Moreau « Salomé dansant devant Hérode » – Gustave Moreau « triomphe d’Alexandre le grand » détails – Enrique Serra y Auque « the orange seller »

Diapositive6

En vrai cette rubrique s’appellait « sorties » mais je suis quasiment tout le temps restée au bord de ma fenêtre ^^ J’ai encore essayé des petits trucs avec l’appareil photo, j’aimerais capter des petites ambiances avec les fleurs, les feuilles, les jolies montagnes et le ciel ❤ 

 

 

En espérant que tout ce passe bien chez vous, bon mois de mai 😊

Non classé

On se fait un ciné ? — Miss Type

Hello ! Petit partage pour vous inviter à suivre le projet de Miss Type, un programme remplit de films engagés #fémiciné ! 😊 N’hésitez pas non plus à aller voir ses articles 😊

 

Il reste encore plus de 3 semaines avant la fin du confinement et les cinémas ne rouvriront pas de sitôt, alors j’ai décidé de m’offrir des rétrospectives à domicile pour combler mon (abyssal) manque de culture cinématographique, et pour m’imposer un programme un peu plus approfondi que série / comédie romantique / série / téléréalité […]

via On se fait un ciné ? — Miss Type

Mangas, Science - Fiction, seinen

Voyage au centre de la Terre de Norihiko Kurazono (et Jules Verne)

Couv_310525

Résumé de l’éditeur

Hambourg, 1863. La vie d’Axel va changer du tout au tout lorsque son oncle, le professeur Lidenbrock, imminent géologue, trouve un étrange parchemin codé dans un vieux livre islandais. Le mystérieux message contient des indications pour se rendre au centre de la Terre ! Il n’en faut pas plus à l’impétueux professeur pour monter une expédition au grand désespoir de son neveu.

Lire la suite « Voyage au centre de la Terre de Norihiko Kurazono (et Jules Verne) »

Blabla

Blog et réseaux sociaux. Un engrenage ?

Bonjour !

Voici un petit article sur les réseaux sociaux que je tenais à écrire. Il ne parle pas de livres mais plutôt de la communauté littéraire, de ce que j’ai tiré de ma présence sur Facebook, Instagram et Twitter, des réseaux sur lesquels je partage du contenu « littéraire » et culturel (si je peux me permettre le terme). 

P.S. Je ne parle pas des réseaux sociaux purement littéraires parce que j’ai moins de choses à « critiquer ».

rs
jessjenkinsblog

Lire la suite « Blog et réseaux sociaux. Un engrenage ? »

Bilans culturels

Bilan culturel Janvier – Février 2020

CmQ7ZWVVMAAhgOa
(East – Anton Lomaev)

Ce début d’année a été marqué par quelques évolutions sur le blog. Les nouveaux objectifs se résument globalement en : il ne faut plus se focaliser uniquement sur les livres et accepter le fait d’être soi. Aussi, il y a eu quelques changements dans ma vie personnelle qui se constatent dans ce bilan culturel : je me laisse de plus en plus aller vers positif (avec les choses qui me tentent vraiment) et je découvre plein de nouvelles choses. Je sors peu à peu de ma zone de confort sans me brusquer. Il a plus d’animés et plus de films d’animation, deux grosses lectures qui traînaient depuis trop longtemps sur les étagères, quelques livres pour les cours, et enfin des lectures courtes et graphiques. Ces deux mois ont aussi été ponctués par de petites sorties en pleine nature dans l’objectif de me familiariser à la photo ou de gambader dans les alentours. C’est un bilan qui change un peu. 

Lire la suite « Bilan culturel Janvier – Février 2020 »